La thérapie peut elle guérir de certains traumastismes du passé ?

Un traumatisme vécu dans le passé est une situation qui peut avoir des impacts dans la vie future de l’adulte. Il peut être un événement survenu durant l’enfance ou durant l’adolescence. Différents traitements sont proposés pour traiter ces pathologies. Les moyens sont variables selon le degré du traumatisme. Le thérapeute est l’expert qui peut définir les moyens de guérison qui conviennent à une personne. De ce fait, devenir thérapeute ?

La thérapie, le moyen le plus efficace

Les séances sont dirigées par un thérapeute. La thérapie est un moyen pour guérir les traumatismes du passé surtout s’ils sont d’une grande importance. Si les moyens classiques sont inefficaces, il est temps de se tourner vers cette pratique. Le traitement se passe comme lors d’un entretien classique le thérapeute et le patient font des échanges. Durant la séance, le malade raconte son histoire traumatisante et ce en détails pour permettre au thérapeute de trouver les solutions. Le spécialiste propose des solutions positives pour aider son patient. Les conseils et les indications sont délivrés en fonction des problèmes. Il faut donc suivre des formations et avoir plusieurs années d’expériences pour devenir thérapeute.

Les formes de thérapie les plus poussées

Pour les personnes qui ont subi des traumatismes importants dans le passé, une thérapie plus poussée existe. Elle se base sur la reprogrammation visuelle pour instaurer une image de paix dans le subconscient du patient. Pour exercer dans ce domaine, il faut que le thérapeute soit un spécialiste avec des formations à la clé. La séance consiste à inciter le patient à se souvenir en détail des images qui le traumatisent. Il sera dans un sentiment de stress et de négativité. A l’aide d’une machine spécialisée, le thérapeute émet une source lumineuse qui est agréable à voir. Le patient suit cette lueur avec ses yeux tout en pensant à des expériences positives. Pour devenir thérapeute, le spécialiste doit maîtriser cette méthode.

Les effets de la thérapie sur le cerveau

Le but de la thérapie est de chasser les images négatif pour les remplacer par celles qui sont positives. A court terme, au bout de quelques séances, les cellules nerveuses captent les images positives et les passent en boucle dans la mémoire. C’est le commencement de la nouvelle connexion neuronale. Avec un accompagnement de qualité, il est fort probable qu’au bout d’un an, les neurones ne se souviennent plus des images du traumatisme dans le passé. La thérapie est efficace, à condition que le thérapeute soit un expert dans son domaine.

L’hypnothérapeute peut-il prendre le contrôle de la personne ?
Fiche métier : qui est le psychothérapeute ?